L’emploi de coiffeur

Spécialiste du cheveu, la coiffeuse sait différencier les types de cheveux et leur apporter les soins dont ils ont besoin. Elle peut avoir un rôle de visagiste, de conseil sur les coupes de cheveux et les coiffures les plus adaptées à leur morphologie faciale. L’emploi de coiffeur peut être spécialisé : barbier, coiffeur studio, coloriste. 

 

Emploi et recrutement en coiffure

 

L’environnement de l’emploi en coiffure

Le professionnel de l’emploi de coiffeur est amené à travailler soit dans un salon de coiffure franchisé ou un salon indépendant, soit au domicile du client. On peut également retrouver des coiffeuses ou coiffeurs dans les établissements médicalisés ou dans les centres de formation pour adultes.

Quatre groupes se partagent essentiellement le marché de la coiffure franchisée :

  • Provalliance qui est connu du grand public pour ses nombreuses enseignes telles que Franck Provost, Fabio Salsa, Saint-Algue, Coiff&Co, Intermèdes...
  • Dessange qui déclinent les salons sous les noms de Dessange et Camille Albane.
  • Le groupe Vog qui regroupe les trois enseignes Vog, Tchip et Exclusif Coiffure.
  • Et enfin, les salons Frédéric Moreno et Jack Holt qui appartiennent au groupe Novaly.

La marque Jean-Claude Biguine proposent des salons en ou hors franchise. En 2018, les 250 salons de coiffure dont 71 maisons de Beauté sont répartis dans une dizaine de pays. 

 

Les fonctions et qualités lors du recrutement du coiffeur

Les fonctions des professionnelles de l’emploi de coiffeuse sont variées et nombreuses. Dans un premier temps, le coiffeur accueille le client, l'accompagne au bac afin de procéder au shampoing tout en veillant à choisir les soins adaptés aux cheveux puis l'installe dans un fauteuil. L'étape suivante consiste à écouter les souhaits du client en matière de coupe, de coiffure ou de coloration et à proposer le meilleur service en adéquation avec les envies et le visage de chaque personne. 
Le métier de coiffeuse comporte également une partie commerciale avec la vente de produits de soins et de services complémentaires.
Pour finir, le personnel d'un salon de coiffure a également très souvent l'entretien du salon à réaliser, la gestion de la caisse et la prise de rendez-vous téléphonique ou physique.

Les professionnels de l’emploi de coiffeur doivent avant tout être polyvalents et avoir des qualités commerciales et un sens de l'esthétisme. Les recruteurs dans les salons de coiffure recherchent des personnes disponibles, à l'écoute du client, attentives et précises.

 

La formation pour accéder au métier de coiffeur

Il est important de savoir qu’avant toute formation en coiffure, un test allergologique est demandé afin de s’assurer que les futurs candidats ne sont pas allergiques à un composant présent dans les produits utilisés en salon.

Plusieurs formations de niveau 3ème à bac+2 sont disponibles pour accéder au recrutement des coiffeurs.

Après la 3ème :

  • CAP Coiffure
  • MC (Mention Complémentaire) Coupe couleur coiffage

Niveau bac :

  • BP (Brevet Professionnel) Coiffure, en 1 an après le CAP
  • Bac professionnel Perruquier-posticheur : il permet de travailler dans le cinéma ou le théâtre

Après le bac :

  • BM (Brevet de Maîtrise) Coiffeur : il permet de gérer un salon de coiffure ou d’enseigner aux apprentis. Il faut être titulaire du brevet professionnel et avoir au moins 19 ans ou justifier de 5 ans de métier dans le domaine de la coiffure pour être admissible.
  • BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Métiers de la coiffure accessible après un bac scientifique et technique ou après le brevet professionnel

Il existe également le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) Responsable de salon de coiffure, diplôme de niveau II.

 

L’évolution et le salaire dans l’emploi coiffure

Les professionnelles de ce métier peuvent se spécialiser et devenir coiffeuse pour femme, barbier, manucure, coiffeuse mixte, coloriste, permanentiste.

Le coiffeur peut se spécialiser comme perruquier-posticheur, coiffeur studio ou coiffeur-formateur. Il peut également évoluer vers les métiers de l’esthétique et du bien-être.

Les professionnels de l’emploi en coiffure, en tant que débutant peuvent être rémunérés au SMIC. Le salaire peut aller jusqu’à 1 600 euros brut/mois. Selon les salons, les coiffeuses peuvent percevoir des commissions sur les ventes additionnelles de produits et de services.

 

Les métiers associés :

Retrouvez nos offres Coiffure