Pouvez-vous être créateur de parfum ?

Les parfums sont omniprésents dans notre vie. Hormis dans les eaux de toilette créées par les grands nez pour les maisons de haute couture, on retrouve du parfum dans nos produits d’hygiène corporelle, d’entretien, dans nos cosmétiques ou encore sous formes d'arômes dans notre alimentation. Toutes ces combinaisons sensorielles ont été créées et développées par des parfumeurs et leurs équipes.

Un créateur ou une créatrice de parfum ne compose pas que des eaux de toilettes ! Un créateur parfumeur doit s’adapter au produit destinataire du parfum qui peut être
une eau de toilette, un parfum, une eau de parfum ou de Cologne mais aussi une absolue, un shampooing, une bougie, du maquillage, des crèmes...
Ainsi il peut travailler dans différents types d'industrie : cosmétique, alimentaire ou encore chimique.

 le metier de parfumeur illustration 

Les parfumeurs possèdent plusieurs casquettes : ils sont en même temps des scientifiques, des créateurs et des techniciens ! Leur mission ? Nous procurer des expériences sensorielles uniques au quotidien !

Découvrons si ce métier est fait pour vous !

Les qualités d’un grand nez

Le créateur de parfum possède de nombreuses qualités. Tout d’abord, c'est un passionné et il cherche à transmettre cette passion par ses créations, mais il possède aussi :

  • un odorat développé qu’il entretient par une pratique quotidienne
  • un esprit créatif et visionnaire, il connaît les tendances et les devance
  • une bonne mémoire : il doit être capable de connaître 3 000 odeurs différentes
  • de la patience : il ne craint pas le long processus de la formulation d’un parfum
  • une bonne culture générale : sa source d’inspiration pour ses concepts

Le saviez-vous ? Notre nez est capable de discriminer jusqu’à 1 000 milliard d’odeurs différentes. Un nez quant à lui peut mémoriser, nommer et détailler la composition moléculaire de 3 000 senteurs différentes ! Un étudiant de licence 3 en Parfumerie quant à lui doit pouvoir en nommer 300 !

 Connaissances des matières premières en parfumerie 

Les connaissances d’un créateur de parfum

De nombreuses connaissances sont à acquérir pour exercer ce métier, notamment celles :

  • du marché du parfum, des entreprises et des marques
  • de l’histoire de la parfumerie, de ses grands noms et classiques
  • des réglementations en vigueur dans l’industrie
  • de la biologie, de la chimie organique, de la physique et certaines notions de maths
  • du vocabulaire de la parfumerie : note de tête, de cœur et de fond, sillage, accord…
  • du savoir faire du laborantin et des techniques et technologies utilisées
  • des matières premières, de leur mode de culture et d’extraction, de leur réactivité...

Un scientifique mais pas seulement !

Pour devenir parfumeur, il faut avoir fait des longues études pointues en chimie organique et connaître les bonnes pratiques des laboratoires, les particularités des matières premières et leur méthode d’extraction. Le parfumeur a donc des connaissances scientifiques pointues dans son domaine notamment chimiques et biologiques.

Mais il est aussi un artiste, créatif et visionnaire. Non seulement il doit se renouveler mais il doit être au fait des nouvelles tendances du marché et de “l’air du temps”.

 illustration les compétances d'un grand nez parfumeur 

Les compétences d'un grand nez parfumeur

Un parfumeur travaille main dans la main avec l’équipe marketing de son entreprise. Il peut participer à l’élaboration du flacon, du packaging ou de la publicité qui sont les vitrines de l'émotion, l’impression ou la scène véhiculée et évoquée par ses créations.
Sa créativité ne s'arrête donc pas à la formulation des fragrances !

Le parfumeur est aussi un technicien !

Le parfumeur possède aussi de nombreux collaborateurs dans les laboratoires d’analyses, de développement, ou de contrôle qualité.
Par exemple, l’assistant parfumeur qui réalise les mélanges, vérifie la qualité des matières premières et les dosages ou l’évaluateur qui conseille le parfumeur dans l’élaboration du parfum, lui transmet le "brief" et les exigences du client.
Le parfumeur assiste également aux tests et contrôles qualité de son produit. Il sait donc travailler en équipe.
Travaillant pour un client, il n’est pas totalement libre de ses créations et si son talent est respecté, il doit être capable de prendre en compte les remarques des clients et d’ajuster sa création jusqu’à obtenir l’accord désiré.

Ainsi le créateur de parfum possède des compétences telles que :

  • conceptualiser une idée de parfum selon une demande client
  • comprendre et respecter les exigences techniques et budgétaires des clients
  • imaginer et composer des parfums et arômes à partir d’échantillons
  • créer des accords et les ajuster jusqu’au résultat voulu
  • parler, écrire et lire l’anglais : il travaille souvent à l’international
  • travailler en équipe : il a des collaborateurs de toute sorte
  • mener un projet de création ou de développement et manager des équipes
  • comprendre et respecter les analyses toxicologiques des matières premières

 illustration exigences réglementaires industrie parfumerie 

Les exigences réglementaires de l'industrie du parfum

Les exigences de l’industrie du parfum sont nombreuses, le parfum ne doit pas être dangereux pour l’homme ou pour l’environnement.
Ainsi le créateur de parfum doit connaître et respecter les recommandations de l’Association de la parfumerie internationale ou IFRA qui définit les bonnes pratiques en la matière et limite ou interdit l’utilisation de certains produits.
Un parfum doit également répondre aux normes de l’Institut de Recherche sur les Ingrédients de Parfumerie ou RIFM qui, grâce à une équipe de recherche scientifique, établit et évalue les données physico-chimiques, toxicologiques et éco-toxicologiques des composants des parfums et arômes.

Néanmoins, si un grand nez est au fait des réglementations, le travail d’analyse toxicologique et les contrôles qualité sont souvent délégués à l'évaluateur et aux techniciens qui l'assistent afin qu’il puisse se concentrer sur la formulation.
Cependant, il supervise toutes les étapes de la fabrication jusqu’à la mise sur le marché de sa création !

Le salaire d’un parfumeur

Quant au salaire d’un parfumeur, un débutant commence rarement en dessous de 2 000€ par mois tandis que le salaire d’un nez réputé peut avoisiner les 10 000€ par mois !
Cependant, les formations pour exercer ce métier sont peu nombreuses et exigeantes !
De plus, il faut de longues années d'expériences avant de se faire sa place dans le milieu.
On ne débute pas directement comme créateur mais plutôt comme assistant parfumeur, préparateur ou évaluateur...

Alors ? Vous vous sentez capable de relever le défi ? Beauté Job détaille pour vous toutes les formations en France pour travailler dans l’industrie du parfum !