L’emploi d'ostéopathe

L’emploi d'ostéopathe, à la différence du masseur kinésithérapeute, n’est pas un médecin. Il soigne tout type de troubles : rhumatismes, maux de dos, troubles ORL, problèmes digestifs, problèmes urinaires, uniquement à l’aide de ses mains. Il pratique des massages, des palpations et des manipulations toujours avec douceur. Il prend essentiellement en charge les problèmes liés aux membres, articulations, viscères et colonne vertébrale. Il doit faire preuve de déontologie, de psychologie et d’une bonne condition physique pour pouvoir exercer son métier.

 

L'emploi et le recrutement d'Ostéopathe 

Quel est le quotidien de l’ostéopathe ? Quelles qualités sont indispensables ?

Son environnement et ses fonctions

Les ostéopathes travaillent pour la majorité d'entre eux en libéral dans un cabinet individuel privé ou dans un lieu mutualisé qu'ils partagent avec d'autres professionnels du secteur médical.
On en retrouve également, lorsque les patients nécessitent ce type de manipulation, dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les cliniques privées.

En règle générale, quelque soit son lieu de travail, il commence par établir un questionnaire permettant de répertorier les troubles du patient, ses antécédents et traitements médicaux. 
Il palpe le corps à la recherche d’éventuelles rigidités, de points de blocage ou de douleurs ainsi que d’éventuels traumatismes anciens qui seraient passés inaperçus. 
Il pose ensuite 
un diagnostic en s’appuyant sur des examens complémentaires si nécessaires. 
Et pour terminer, il a
dapte son traitement à chaque zone du corps et à chaque patient. Il ne traitera pas les maux d’un rugbyman de la même façon qu’un bébé ou une personne âgée.

Ses qualités

Comme tout praticien attaché à la manipulation des corps, il devra posséder de très fortes connaissances en anatomie, biomécanique, neurologie, physiologie et pathologie.
Ses qualités professionnelles seront essentielles pour ne pas blesser le patient ; il devra faire preuve d'habileté manuelle, de douceur et de psychologie.
Ce métier requiert également une bonne condition physique et un sens réel de la déontologie.
Enfin, des qualités d'autonomie, d'écoute et un excellent relationnel seront autant d'atouts qui permettront à l’ostéopathe d'être compétent et de s'épanouir dans son travail. 

 

La formation pour accéder aux offres d’emploi d'ostéopathe

Les formations pour accéder aux offres d’emploi d’ostéopathe sont les suivantes :

  • Baccalauréat scientifique
  • 5 ans d’études au sein d’un établissement agréé par le Ministère de la Santé ou d’un collège ostéopathique afin d’obtenir le Diplôme d’Ostéopathe (DO)
  • Les infirmiers, pédicures podologues, sages femmes, masseurs kinésithérapeutes et médecins sont partiellement dispensés de la formation.
  • Le titre d’ostéopathe est reconnu mais n'est pas encore réglementé en France.  

 

L’évolution et le salaire de l’emploi d'ostéopathe

Après quelques années d’expérience, l'ostéopathe pourra, selon sa réputation et le réseau qu'il aura su tisser, être salarié de clubs sportifs. Il aura dans cette configuration un rôle de conseil et de soigneur auprès du staff et des joueurs.

Il pourra également travailler en tant qu'ostéopathe équin en se spécialisant dans le domaine animalier. Pour évoluer dans ce type d'environnement, il y devra également prendre en compte d'autres paramètres tels que son lieu d'implantation, et son réseau de connaissances parmi les propriétaires et les éleveurs.

L’ostéopathie est un secteur très concurrentiel à cause du grand nombre de praticiens mais les patients sont de plus en plus nombreux également. L’ostéopathie donne de bons résultats et encouragent les patients à se tourner en premier lieu vers un ostéopathe plutôt qu’un médecin. Le bouche à oreille joue un rôle essentiel à la renommée d’un ostéopathe. 

En ce qui concerne le salaire, selon le secteur dans lequel il travaille et en fonction de sa clientèle, l’ostéopathe peut gagner entre 1 700 euros et 10 000 euros brut. 

La Sécurité Sociale ne prend pas en charge le remboursement des soins mais certaines mutuelles santé commencent à proposer des forfaits annuels pour les médecines dites naturelles.

 

Les métiers associés : 

Retrouvez nos offres Forme - Fitness - Bien-être