L'emploi de masseur kinésithérapeute

L’emploi de kinésithérapeute est un spécialiste de la rééducation motrice. Il traite les troubles du mouvement ou de la motricité. Il utilise des techniques spécifiques à chaque patient et lui apprend à se rééduquer lui-même. Il doit pouvoir s’adapter à chaque type de personne et tenir compte des impératifs de chacun : personnes âgées, sportifs, enfants. Ces derniers ne récupèrent pas de la même manière.

 Emploi et recrutement masseur kinésithérapeute

  

L’environnement de travail de l’emploi de kinésithérapeute

Ce professionnel de la santé évolue dans tous les établissements de soins tels que l'hôpital, les cliniques, les maisons de retraite. Après de nombreuses opérations notamment de traumatologie et d'orthopédie, son rôle est essentiel pour la rémission des patients.
Lorsqu'il travaille en cabinet libéral, il peut être amené suivant les pathologies auxquelles il est confronté se déplacer au domicile de ses patients.
Il peut travailler également en étroite collaboration avec d'autres corps de métiers comme dans les thalassos, les spas, les centres de remise en forme et les clubs sportifs. 

 

Les fonctions et qualités de l'emploi de kinésithérapeute

Les missions au quotidien

Pour mettre en place les séances les mieux adaptées à chaque patient, il étudie dans un premier temps le dossier médical du patient et pratique un examen clinique afin de définir les dispositifs de rééducation.
Lors des sessions avec le patient, il pratique les massages, les étirements, les contentions, la relaxation neuromusculaire, la pressothérapie… Il  conseille sur la façon de s’asseoir, de porter les charges, et de se déplacer afin de s’auto-rééduquer.
Son objectif est avant tout de soulager les douleurs liées aux traumatismes musculaires, osseux ou aux affections comme les torticolis et les lombalgies. Pour cela il utilisent onguent et crèmes en massage, le chaud et le froid ou des appareils d'électrostimulation.  

 

Les qualités requises

Le métier de kiné nécessite une bonne résistance physique et mentale notamment pour assurer les manipulations sans blesser le patient. Il se doit d'être à l’écoute, être patient et dynamique.
Un bon relationnel lui permettra d'établir une relation de confiance avec sa patientèle.

 

La formation pour accéder aux offres d’emploi de kinésithérapeute

Après un bac S, le candidat à l’emploi kinésithérapeute doit suivre la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES), une 1ère année en STAPS ou en Sciences de la Vie.

Il peut ensuite se présenter au concours d’un IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie) afin de suivre la formation pour obtenir le Diplôme d’Etat (DE) en fin de cursus. Ce concours est très sélectif en raison du numerus clausus. Les 4 années sont divisées en 2 :

  • années 1 et 2 : cours théoriques
  • années 3 et 4 : enseignement pré professionnel afin de préparer les étudiants à l’exercice du métier 

 

L’évolution et le salaire des masseurs kinésithérapeutes

Après 4 ans d’exercice dans un hôpital, le kinésithérapeute peut préparer le diplôme de cadre de santé en 1 an ou celui de directeur de soins, en 2 ans. Il peut également se spécialiser dans les domaines du sport, de la rhumatologie etc.

Il est possible de s’orienter vers l’ostéopathie après une formation dont le kinésithérapeute peut bénéficier.

La rémunération varie en fonction de l’environnement de travail. Dans le secteur hospitalier, le masseur-kinésithérapeute gagne  1 600 euros net/mois et 3 000 euros net/mois pour un cadre de santé en fin de carrière. En libéral, il est rémunéré en fonction du montant de ses honoraires et de sa clientèle. En thalasso, spa et centre de remise en forme, le kinésithérapeute gagne environ  2 800 euros brut/mois.

 

Les métiers associés :

Retrouvez nos offres Forme - Fitness - Bien-être