L'emploi en cosmétique

L’emploi dans le domaine de la cosmétique représente un pôle essentiel sur le marché du travail national. Leader mondial du secteur, cette vitrine française représente à travers le monde un savoir-faire reconnu.

Les cosmétiques se déclinent en sept domaines de fabrication : les produits pour bébé, les soins dentaires, le maquillage, la coiffure, l’hygiène et les soins corporels, la parfumerie et enfin les produits de beauté et de soins visage.
 

Emploi et recrutement en cosmétique  

La consommation

Les consommateurs français restent très friands en termes d’achat et d’utilisation de produits cosmétiques. Un budget d’environ 1 030 euros était consacré par foyer hexagonal en 2015 d’après les chiffres de l’Insee avec une part de plus en plus importante pour les soins réalisés ou appliqués personnellement à hauteur de 645 euros soit 62.6%.

Le budget familial consacré aux soins délivrés par une tierce personne (coiffeur, institut de beauté, spa …) était donc de 385 euros soit 37.4%. 

Production et export

TPE et PME constituent à presque 80% le tissu de production des cosmétiques en France. La part d’exportation a atteint un record en 2017. L’Allemagne et les Etats-Unis restent les deux plus gros consommateurs de produits français quand le marché asiatique achète 1 article sur 5 produits en France.

L’Europe représente pour le secteur des cosmétiques français, un chiffre d’affaires de 6.3 milliards d’euros. Les exportations vers le reste du monde s’élève à 7.3 milliards d’euros. 

L’emploi

Selon une enquête de la branche chimie réalisée en 2016, le secteur des cosmétiques emploie 55 000 personnes directement dont 64.7 % de femmes. 

Cela en fait donc un domaine ou les emplois sont nombreux et diversifiés d’autant qu’aux emplois directs viennent s’ajouter 25 000 personnes travaillant indirectement pour les acteurs de  la cosmétique : la production de matière première, l‘emballage, le flaconnage et la logistique.

On retrouve de nombreux corps de métiers en emploi direct en cosmétique tels que les techniciens de production, de laboratoire, et de R&D.

Au niveau des cadres et ingénieurs, les métiers sont très divers en commençant par le chargé d’études de projet, les ingénieurs formulation, industrialisation, méthodes, interfaces, et maintenance. Viennent ensuite les responsables qualité, planification, R&D et production. Le directeur d’unité de production étant celui qui manage tout le personnel d’un site.

Les diplômes pour accéder aux métiers de la cosmétique

Préparateur Parfum-Cosmétique-Arômes alimentaires
BTS Esthétique Cosmétique 

Cadres et ingénieurs de l'emploi cosmétique :
Licence professionnelle Parfum-Cosmétique-Arômes alimentaires
DESS / MASTER Cosmétologie
Diplômes Ecoles d'ingénieurs 

 

Retrouvez nos offres Cosmétiques - Production