Réussir sa lettre de motivation

Nos conseils pour une bonne rédaction

La lettre de motivation est une étape importante pour décrocher un entretien. Elle est nécessaire pour démontrer sa motivation aux yeux du recruteur. Elle est d’autant plus importante dans le cadre d’une candidature spontanée, puisqu’elle permet d’expliquer les raisons qui vous poussent à postuler spécifiquement à cette entreprise. Voici quelques conseils pour bien réussir sa lettre de motivation.

Le schéma d'une lettre type

Conseils lettre de motivation

Une lettre de motivation doit se construire généralement sous cette forme. Il est possible de modifier l’ordre des paragraphes mais le contenu reste le même. Si vous envoyez votre candidature par mail, inutile d’indiquer les coordonnées de l’entreprise. Vous pouvez les remplacer par « P.J. : Curriculum Vitae », qui indiquera que vous avez mis en pièce jointe votre CV, et que vous viendrez placer au dessus de l’objet.

Une rédaction soignée

D’après plusieurs études réalisées en 2017 sur le comportement des internautes français, il s’avère que nous ne lisons en moyenne que 28% des mots contenus sur une page internet. Un recruteur est aussi un internaute. Il « scannera » votre lettre de motivation avant d’en lire l’intégralité avec plus d’attention. Aérez donc votre document, utilisez des polices claires, hiérarchisez votre discours et de façon plus générale, adoptez une mise en page simple et lisible. Les fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire sont à proscrire. N’hésitez pas à relire et à vous faire relire par une personne de votre entourage.

Comment bien démarrer sa lettre de motivation

Évitez les phrases toutes faites et privilégiez une accroche qui donnera envie à votre interlocuteur de lire la suite. Il est important de se démarquer en faisant preuve d’originalité. Évitez les formulations toutes faites trouvées sur internet telles que « Suite à votre annonce… », « J’ai relevé avec beaucoup d’intérêt l’offre… » ou encore « L’annonce parue sur … a retenu toute mon attention ». Si ce n’était pas le cas, vous ne postuleriez pas. A titre d’exemple, la phrase d’accroche peut être « Vous recherchez une conseillère beauté ? Je serai ravie de travailler à vos côtés » ou « j’ai lu dans la presse que vous vous développiez, vous aurez certainement besoin d’une conseillère beauté. Rencontrons-nous pour en discuter. ». Il faut avant tout montrer votre enthousiasme pour le poste. Des erreurs telles qu’une phrase trop longue et mal construite, des imprécisions sur le poste ou l’entreprise peuvent être rédhibitoires.


Comment s’adresser à l’entreprise ?

Adaptez votre lettre de motivation à chaque entreprise à laquelle vous postulez, ne faites pas de copier-coller. Suivez l’actualité de l’entreprise ou de son secteur d’activité, la politique de développement, l’esprit de la société, sa particularité et donnez des éléments qui légitiment votre intérêt pour le poste en question. Évitez la flatterie en parlant par exemple de sa notoriété. Les recruteurs n’aiment pas ça et cela donne l’impression que vous postulez uniquement dans cet intérêt. 

Comment parler de soi ?

Partez du principe que vous offrez vos services et non que vous êtes demandeur d’emploi. Utilisez la première personne du singulier et mettez l’accent sur des verbes d’actions : « je fais », « j’ai réalisé », bannissez les « je pense », « je peux », « j’imagine ». Montrez-lui ce que vous pouvez apporter à son entreprise. Vous pouvez mettre en avant vos compétences et réalisations en apportant des preuves tangibles pour étayer votre discours. Il faut cependant être clair et concis, et montrer au recruteur qu’il a tout intérêt à vous prendre dans son équipe. 

Envoyer sa lettre de motivation par mail

De plus en plus de chefs d’entreprise utilisent leur mobile pour naviguer sur internet. Votre candidature est donc susceptible d’être lue sur un mobile. Optez pour un format de fichier le plus universel possible. Beauté-job vous recommande le format PDF qui est pris en charge par l’ensemble des appareils. Plus d’un tiers des recruteurs qui communiquent sur Beauté-Job.com (35%) consultent les candidatures sur leur mobile avant de les relire plus attentivement sur ordinateur ou papier. A l’image d’un responsable d’institut de beauté qui prend une première fois connaissance des candidatures reçues sur son téléphone entre deux rendez-vous.

Le pitch mail

Le pitch mail est le texte que vous écrivez dans le corps du mail et non pas en pièce jointe. Il peut accompagner un CV et une lettre de motivation ou simplement un CV. Ce texte doit être vendeur et encourager le recruteur à prendre connaissance de votre CV et/ou de votre lettre de motivation. Voici quelques conseils pour réaliser un bon pitch mail.

L’introduction

L’introduction doit rappeler pour quel poste vous candidatez et pourquoi. Ne quémandez pas du travail, mais offrez vos services. Évitez donc les « Grâce à un stage chez vous, je pourrais valider mon diplôme… » Montrez davantage d’importance au poste qu’à votre diplôme si vous postulez dans le cadre d’un stage ou d’une alternance. Soyez accrocheur : « Vous recherchez une conseillère beauté, je suis la candidate qu’il vous faut ! ». Démarquez-vous en étant original mais en restant naturel. Cela doit vous ressembler.

Le développement 

Le développement doit être concis et percutant. S’il s’agit d’une offre d’emploi, mettez en rapport cette offre avec votre expérience, votre motivation. S’il s’agit d’une candidature spontanée, parlez de ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Définissez vos compétences et vos réalisations, quelles sont celles que vous pouvez le plus mettre en valeur pour l’entreprise ? Pourquoi votre formation est un atout pour celle-ci ? De manière générale, que comptez-vous apportez à l’entreprise ?

Votre pitch mail doit se construire comme ceci :

- Vos formations
- Votre expérience
- Votre personnalité

Vous pouvez interchanger l’ordre des paragraphes : « vos formations » et « votre expérience ». Quelqu’un avec moins d’expérience, mettra en avant ses formations. Ce sera le contraire pour une personne ayant plus d’expérience professionnelle.

La conclusion

Elle est généralement courte. Elle clôture de manière positive et projective le pitch mail. Évitez donc les phrases administratives et préférez les formulations du type : « Je ne manquerai pas de vous recontacter sous 15 jours afin de vous convaincre, de vive voix, de ma motivation. » ou « Persuadé que seul un entretien pourra vous convaincre de ma motivation, je serai ravi de vous rencontrer prochainement. ». 

 

Pour parfaire vos candidatures : 

Vous pourrez aussi être intéressé par notre article  "Comment réussir son CV" et "Comment préparer son entretien d'embauche"

Publié le 18/09/2018 à 12:00:00